INFOGÉA #7 - 19 juin 2020
À la une !

Déconfinement

CE QU'IL FAUT RETENIR DU DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU 14 JUIN 2020

Lors d'un discours télévisé, le Président de la République a annoncé le 14 juin que tous les départements, à l'exception de la Guyane et Mayotte, seraient classés « en vert » dès le 15 juin. « A partir de demain, nous allons pouvoir tourner la page du premier acte, en quelque sorte, de la crise que nous venons de traverser », a déclaré le chef de l'État.

Voici les principales annonces à retenir :

• Les écoles et collèges accueilleront tous les élèves à partir du 22 juin de manière obligatoire et selon les règles de présence normale.

• Réouverture des cafés-restaurants en Ile-de-France : Conséquence du passage de l'Ile-de-France en zone verte, les cafés et restaurants de la région pourront rouvrir totalement à compter du 15 juin.

• Le second tour des élections municipales se déroulera le 28 juin, toutefois pour éviter la propagation du virus qui n'a pas disparu, les rassemblements seront très encadrés.

• Les visites en EHPAD sont autorisées avec un assouplissement total des règles sanitaires dès le 15 juin.

• Pas d'augmentation des impôts pour financer la crise. Alors que 500 milliards d'euros ont été dépensés pour faire face à la crise, le chef de l'État a réaffirmé l'absence d'augmentation des impôts. La France est l'un des pays ayant la fiscalité la plus lourde et la baisse de la pression fiscale reste un objectif du Gouvernement.

• Déplacements en Europe. Les déplacements hors de nos frontières seront possibles dès le 15 juin. Les frontières de la majorité des États de l'Espace Schengen ont en effet rouvert. Voyager sera donc possible mais des restrictions demeureront selon la provenance ou la destination.

Source : Président de la République, Discours télévisé, 14 juin 2020



Projet

PRÉSENTATION DU TROISIÈME PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2020

Le Ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et le Ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, ont présenté en conseil des ministres un troisième projet de loi de finances rectificative pour 2020. Son objectif est de renforcer le dispositif de soutien aux secteurs les plus touchés par la crise du Coronavirus Covid-19 et de déployer des mesures exceptionnelles d'aide aux collectivités territoriales et d'accompagnement des plus précaires.

Marianne

Parmi les principales mesures, nous relèverons :

Exonération du déblocage exceptionnel de l'épargne retraite des travailleurs non-salariés rencontrant des difficultés économiques (Art. 4). - Les travailleurs non-salariés qui rencontrent des difficultés économiques du fait de l'état d'urgence sanitaire seraient autorisés, à titre temporaire et exceptionnel, à débloquer de manière anticipée une partie de leur épargne retraite.

Sont visés les contrats dits « Madelin » et les plans d'épargne retraite individuels issus de la loi « Pacte » dans la limite de 2 000 € par assuré ou titulaire. Cette possibilité de rachat dérogatoire serait soumise à des conditions supplémentaires (le titulaire doit être éligible au fonds de solidarité prévu par la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19, la demande devra être adressée à l'assureur ou au gestionnaire avant le 15 novembre 2020).
Les sommes rachetées dans ce cadre seraient exonérées d'impôt sur le revenu au titre de 2020 mais resteraient soumises aux prélèvements sociaux (CSG, CRDS et prélèvement de solidarité).
Ces dispositions s'appliqueraient exclusivement aux contrats souscrits par l'assuré ou le titulaire, ou auxquels il a adhéré, avant le 10 juin 2020.

Dégrèvement exceptionnel de cotisation foncière des entreprises par les collectivités (art. 3). – Les entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire pourraient bénéficier d'un dégrèvement des 2/3 de leur CFE (cotisation foncière des entreprises). Ces entreprises devront appartenir à l'un des secteurs suivants : tourisme, hôtellerie, restauration, culture, transport aérien, sport et événementiel.
Pour plus d'informations, voir INFOS JURIDIQUES > Aides aux entreprises > Coronavirus : des aides renforcées sont prévues pour des secteurs spécifiques.

En matière sociale. – Plusieurs mesures de soutien aux entreprises particulièrement touchées par la crise sanitaire sont prévues.
Pour les TPE/PME des secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, de la culture, de l'événementiel, du sport, du transport aérien et pour les TPE concernées par une interdiction d'accueil du public, il est prévu des mesures exceptionnelles d'exonération, d'aides au paiement, de remises de dettes et des plans d'apurement de cotisations et de contributions sociales patronales.
Pour les travailleurs indépendants agricoles et non agricoles appartenant aux mêmes secteurs que ceux visés au paragraphe précédent, il est prévu une exonération de cotisations et contributions personnelles de sécurité sociale.
Elle prendrait la forme d'un montant forfaitaire d'exonération des cotisations et contributions dues au titre de l'année 2020, de niveau variable en fonction du secteur d'activité.
S'agissant enfin des artistes-auteurs, une réduction des cotisations et contributions de sécurité sociale serait accordée au titre de 2020. Elle prendrait la forme d'un montant forfaitaire d'exonération par assuré.

Source : Cons. min., 10 juin 2020 ; Projet n° 3074, enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 10 juin 2020



Infos fiscales

Obligations des entreprises

DE NOUVEAUX REPORTS DE DÉCLARATION ET DE PAIEMENT POUR LES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

Afin d'aider les entreprises à reprendre progressivement leur activité, le Gouvernement a annoncé de nouvelles possibilités de report pour la déclaration et le paiement de certains impôts.

©katemangostar - fr.freepik

Sociétés clôturant leur exercice au 31 mars 2020. - La date de dépôt de la déclaration de résultat est reportée au 31 juillet 2020 (au lieu du 30 juin) si elles éprouvent des difficultés matérielles en raison de la crise sanitaire. De même, le dépôt de la déclaration de solde de l'IS (n° 2572) et le paiement de celui-ci sont reportés au 31 juillet.

Taxe sur les salaires. – Le relevé de versement provisionnel de la taxe sur les salaires (n° 2501) est reporté de 3 mois de la manière suivante :

    • échéance de mars : report au 15 juin 2020
    • échéance d'avril : report au 15 juillet 2020
    • échéance de mai : report au 15 août 2020

Source : DGFIP, impôts.gouv.fr, Actu. 10 juin 2020

TASCOM : REPORT POSSIBLE AU 15 JUILLET POUR LES ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ

La DGFiP indique sur son site internet que l'échéance de taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) du 15 juin est reportable au cas par cas pour les entreprises rencontrant des difficultés financières du fait de la crise sanitaire.

logo DGFIP

Le report accordé ne peut dépasser un mois, soit jusqu'au 15 juillet. Les entreprises concernées doivent justifier leurs difficultés financières pour prétendre au report. La demande de report est formalisée par l'envoi au service des impôts des entreprises du formulaire de demande de report disponible en ligne et dûment complété, ou par tout autre document mentionnant les mêmes éléments.

Source : DGFIP, impôts.gouv.fr, Actu. 10 juin 2020


Impôts locaux

MESURES SPÉCIALES EN MATIÈRE DE PLAFONNEMENT DE LA CET EN FONCTION DE LA VALEUR AJOUTÉE

Toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d'activité, seront exceptionnellement autorisées à anticiper, dès l'acompte de CFE de juin 2020, l'effet du plafonnement de la contribution économique territoriale (CET) en fonction de la valeur ajoutée (VA).

Les entreprises qui prévoient de bénéficier, au titre de 2020, du plafonnement de la CET en fonction de la VA, pourront en tenir compte au moment de l'acompte de 50 % de la CFE de juin 2020 et amputer ce dernier du montant dont elles estiment pouvoir bénéficier in fine au titre du plafonnement. Une marge d'erreur de 30 % sera tolérée sur le montant ainsi versé au 15 juin.

Les entreprises de certains secteurs spécifiques pourront se dispenser du versement de l'acompte de CFE du mois de juin (V. Infos juridiques > Aides aux entreprises).

Source : Gouvernement, Communiqué de presse 5 juin 2020, n°1048



Infos sociales

Activité partielle

ÉVOLUTION DE LA PRISE EN CHARGE PARTIELLE À COMPTER DU 1ER JUIN 2020

A compter du 1er juin 2020, les conditions de prise en charge par l'État de l'indemnité d'activité partielle seront revues, pour accompagner la reprise de l'activité économique.

L'indemnité versée au salarié est inchangée : pendant l'activité partielle, il perçoit 70 % de sa rémunération brute (environ 84 % du salaire net), et au minimum le SMIC net.

En revanche, la prise en charge de cette indemnité par l'État et l'Unédic sera de 85 % de l'indemnité versée au salarié, dans la limite (inchangée) de 4,5 SMIC. Les entreprises seront ainsi remboursées de 60 % du salaire brut, au lieu de 70 % précédemment. Les secteurs faisant l'objet de restrictions législatives ou réglementaires particulières en raison de la crise sanitaire continueront à bénéficier d'une prise en charge à 100 %. Cette mesure sera mise en œuvre par décret, après l'adoption du projet de loi relatif à diverses dispositions liées à la crise sanitaire.

Source : Min. Travail, Communiqué de presse 25 mai 2020


GARDE D'ENFANT DE MOINS DE 16 ANS : UNE ATTESTATION EST OBLIGATOIRE À COMPTER DU 2 JUIN

Pour bénéficier du dispositif d'indemnisation au titre de l'activité partielle à partir du 2 juin, les salariés qui se trouvent dans l'impossibilité de travailler en raison de la garde d'un enfant mineur devront produire une attestation de l'établissement d'accueil de l'enfant. Cette information a été apportée par le Ministère du travail sur son site internet, dans les questions / réponses, rubrique « Garde d'enfants et personnes vulnérables ».

L'attestation demandée devra émaner de l'établissement d'accueil et indiquera que ce dernier ne peut être accueilli. Elle mentionnera éventuellement les jours au titre desquels l'enfant ne peut être accueilli en cas d'accueil partiel.

Cette attestation est susceptible d'être demandée en cas de contrôle de l'Administration.

Par ailleurs, comme auparavant, le salarié doit informer son employeur de son obligation de garde d'enfant de moins de 16 ans et envisager avec lui les modalités de télétravail qui pourraient être mises en place. Si le télétravail n'est pas possible, l'employeur procède à une indemnisation au titre de l'activité partielle.

Source : Min. Trav., Questions / Réponses, 10 juin 2020

Apprentissage

PLAN DE RELANCE DE L'EMPLOI ET DE L'APPRENTISSAGE

Afin de soutenir l'embauche des jeunes, la Ministre du travail a présenté le 4 juin dernier son plan de relance de l'apprentissage, un plan massif qui entrera en application à partir du mois de juillet. Ainsi les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d'une aide à l'embauche élargie de 5 000 € pour les mineurs, et de 8 000 € pour les majeurs (de 18 à 30 ans). La ministre du Travail a souligné que le coût de la première année d'apprentissage serait ainsi « quasi nul » pour les employeurs.

©Andres Rodriguez - Fotolia

Actuellement, cette aide est réservée aux entreprises de moins de 250 salariés et pour des diplômes inférieurs ou égaux au bac. Elle serait élargie jusqu'au niveau de la licence (hors Masters). Toutes les entreprises pourront désormais en bénéficier, aucune condition ne sera requise pour les PME de moins de 250 salariés.

La nouvelle aide serait accordée pour la première année, le contrat relevant de l'aide de droit commun pour les années ultérieures.

Autre nouveauté, l'aide au premier équipement des apprentis versée par les régions (500 €) pourrait maintenant financer l'acquisition d'un ordinateur portable afin que l'apprenti puisse suivre une formation à distance.

Sources : Min. Trav., déclaration 4 juin 2020 ; Cons. min., 10 juin 2020 ; Projet n° 3074, enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 10 juin 2020, art. 18


Tickets restaurant

ASSOUPLISSEMENT TEMPORAIRE DES CONDITIONS D'UTILISATION DES TICKETS RESTAURANT

Afin de soutenir la reprise d'activité dans le secteur de la restauration, un décret du 10 juin 2020 vient de modifier les conditions d'utilisation des tickets restaurant dont bénéficient les salariés. Il est ainsi prévu, à compter du vendredi 12 juin 2020 et jusqu'à la fin de l'année, de doubler le plafond journalier d'utilisation des tickets restaurant, passant ainsi de 19 € à 38 € par jour. Ils seront désormais utilisables les dimanches et jours fériés.

Ce dispositif est ciblé sur les restaurants traditionnels, les établissements de restauration rapide mobiles ou non, les établissements de self-service, les restaurants dans les hôtels et les brasseries proposant une offre de restauration.

Sont exclus du champ de cette mesure les personnes ou organismes exerçant une activité assimilée ou la profession de détaillant en fruits et légumes au sens de l'article L. 3262-3, alinéa 2 du Code du travail.

Tout en procurant un confort d'usage appréciable à 4,4 millions de salariés qui pourront utiliser leurs titres restaurant de façon plus souple, ce dispositif sera un outil puissant de relance de l'activité des restaurateurs. La contre-valeur des titres restaurants thésaurisés durant le confinement s'élève à près de 1,5 milliard d'euros, montant qui va pouvoir être désépargné plus facilement et plus rapidement grâce à cette mesure.

Sources : D. n° 2020-706 du 10 juin 2020 : JO 11 juin 2020 ; MACP, Communiqué de presse 11 juin 2020


INDEMNITÉ REPAS VERSÉE AUX SALARIÉS À LA PLACE DES TICKETS-RESTAURANT

Dans une mise à jour de ses FAQ en ligne, l'URSSAF a publié une nouvelle tolérance sur les indemnités de repas versées aux salariés pendant la crise sanitaire. Nous la reproduisons ci-après :

Question :
       
La distribution des titres-restaurant papier aux salariés étant impossible, l'entreprise a versé aux salariés une indemnité repas égale au montant de la participation de l'employeur au financement des titres. Cette indemnité peut-elle être exonérée de cotisations sociales ?Réponse :
       
A titre dérogatoire, il est admis que l'indemnité attribuée dans les mêmes conditions que les titres-restaurant peut être exclue de l'assiette des cotisations et ce, jusqu'à ce que la reprise de la distribution des titres papiers soit possible.

Rappelons que pour bénéficier de l'exonération de cotisations sociales, la participation de l'employeur au financement des tickets restaurant doit être comprise entre 50 % et 60 % de la valeur du titre. En 2020, la limite d'exonération de la participation patronale est fixée à 5,55 €, et la valeur maximale du titre-restaurant ouvrant droit à exonération est comprise entre 9,25 € et 11,10 €.

Source : URSSAF, FAQ en ligne, Coronavirus : le point sur la situation

ban


Zoom professions libérales

MESURES DÉROGATOIRES AU REPOS DOMINICAL LE SECTEUR MÉDICO-SOCIAL

Pris en application de l'article 7 de l'ordonnance du 25 mars 2020 portant mesures d'urgence en matière de congés payés, de durée du travail et de jours de repos, un décret du 15 mai 2020 ouvre la possibilité aux employeurs de déroger à la règle du repos dominical pour les activités d'identification, d'orientation et d'accompagnement des personnes infectées ou présentant un risque d'infection au covid-19 et de surveillance épidémiologique aux niveaux national et local dans le cadre de la lutte contre la propagation de l'épidémie.

Ces employeurs pourront attribuer ainsi le repos hebdomadaire par roulement.

Source : D. n° 2020-573, 15 mai 2020 : JO 16 mai 2020


INDEMNISATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ AU TITRE DE LA PERTE D'ACTIVITÉ

Les professionnels de santé ont la possibilité jusqu'au 14 juillet 2020, de saisir sur amelipro une demande d'avance au titre de l'indemnisation de perte d'activité pour la période du 1er mai au 31 mai, selon les mêmes modalités que pour la précédente période du 16 mars au 30 avril.

    • Si le professionnel de santé a déjà fait sa déclaration pour la première période, les montants 2019 déjà déclarés seront préremplis dans la nouvelle déclaration, avec possibilité de les modifier si nécessaire.
    • S'il ne l'a pas déjà fait, il pourra faire les deux déclarations, la déclaration pour la première période allant jusqu'à fin avril restant ouverte jusqu'au 25 juin.

Pour plus d'informations, consultez le site ameli.fr

Source : Ameli.fr, Actu. 4 juin 2020



Infos juridiques

Aides aux entreprises

CORONAVIRUS : DES AIDES RENFORCÉES SONT PRÉVUES POUR DES SECTEURS SPÉCIFIQUES

Comme annoncé par le Premier Ministre, les entreprises qui ont subi une très forte baisse d'activité du fait de la crise vont bénéficier d'un soutien renforcé de la part de l'État.

©pressfoto - fr.freepik

Les activités concernées peuvent être regroupées en deux catégories :

      • les 
secteurs
     de l'hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture qui sont les plus durablement affectés car soumis à des restrictions d'activité allant au-delà du 11 mai 2020 (« liste S1 ») ;
      • les 
activités amont ou aval
     de ces secteurs (« liste S1 bis »). Pour bénéficier des mesures renforcées, les entreprises doivent avoir subi 80 % de perte de chiffre d'affaires durant la période de confinement (du 15 mars au 15 mai).

Les mesures annoncées sont les suivantes :

Activité partielle. – Les entreprises de ces secteurs pourront bénéficier d'une prise en charge à 100 % de l'indemnité d'activité partielle pour les heures non travaillées jusqu'au mois de septembre. On rappelle que depuis le 1er juin, la prise en charge par l'État des heures chômées au titre de l'activité partielle n'est plus que de 85 % (V. Infos sociales > Activité partielle).

Fonds de solidarité. - Le fonds de solidarité reste accessible aux entreprises de ces secteurs, ainsi qu'aux artistes auteurs, jusqu'au 31 décembre 2020. Les aides versées dans le cadre du second volet du fonds peuvent aller jusqu'à 10 000 € (sous condition de refus d'un prêt bancaire).

Pour mémoire, pour les autres entreprises, le fonds de solidarité s'est arrêté au 31 mai.

En outre, l'accès au fonds a été élargi puisque peuvent désormais en bénéficier les entreprises ayant jusqu'à 20 salariés (au lieu de 10) et réalisant un chiffre d'affaires allant jusqu'à 2 000 000 € (contre 1 actuellement).

Exonération de cotisations sociales. – Les TPE et PME relevant de ces secteurs bénéficieront d'une exonération de cotisations patronales au titre des mois de mars à juin 2020 (période d'emploi de février à mai), que ces cotisations aient été acquittées ou reportées par l'employeur. Une aide au paiement des cotisations sera également mise en place à hauteur de 20 % de la masse salariale bénéficiant de l'exonération mise en place.

Les travailleurs indépendants appartenant à ces secteurs d'activité pourront bénéficier d'une réduction forfaitaire de cotisations égale à l'équivalent de 4 mois des cotisations dues en moyenne dans ces secteurs en 2019. Les micro-entrepreneurs bénéficieront d'une exonération des cotisations dues au titre des mois d'activité compris entre février et mai ou juin. Les artistes-auteurs auront droit à une réduction forfaitaire de cotisations sociales d'un montant variable calculée en fonction de leurs revenus 2019.

Ces différentes mesures seront adoptées dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificative pour 2020.

Allègement de la fiscalité locale. – Il est également annoncé des mesures en matière de cotisation foncière des entreprises (CFE). Tout d'abord le paiement de la CFE sera reporté en intégralité au 15 décembre. Par ailleurs, le Gouvernement proposera, dans le cadre du prochain projet de loi de finances rectificative, une nouvelle mesure de soutien permettant aux communes et intercommunalités qui le souhaitent d'accorder un dégrèvement de 2/3 du montant de la CFE des entreprises de ces mêmes secteurs d'activité. Les collectivités pourront délibérer, au plus tard le 31 juillet 2020, pour décider d'activer ou non cette mesure d'allègement de la fiscalité locale (l'État prendra en charge la moitié du coût du dégrèvement).

Source : Gouvernement, Communiqué de presse 5 juin 2020, n° 1048 ; Gouvernement, Communiqué de presse 10 juin 2020

Soldes

DÉCALAGE DES SOLDES D'ÉTÉ

A titre dérogatoire pour l'année 2020, les soldes d'été débuteront le 15 juillet à 8 heures du matin et jusqu'au 11 août inclus, y compris dans les départements des Alpes-Maritimes (06), de Corse du Sud (2A), de Haute-Corse (2B) et des Pyrénées Orientales (66). Les autres dispositions spécifiques aux départements et collectivités d'outre-mer sont inchangées.

Source : A. 10 juin 2020 : JO 12 juin 2020

©pressfoto - fr.freepik
Infos métiers

Assurance

LE SOUTIEN À L'ASSURANCE-CRÉDIT EST RENFORCÉ

Le Ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé la conclusion d'un nouvel accord avec les assureurs-crédit venant renforcer le soutien à l'assurance-crédit dans le contexte de la crise. Cet accord prévoit la mise en œuvre d'un programme de réassurance publique des encours d'assurance-crédit et de maintien des lignes assurées.

Source : MINEFI, Communiqué de presse 11 juin 2020, n° 2206


Architectes

FORMATION CORON'ARCHI POUR LES MAÎTRES D'ŒUVRE CONFRONTÉS AU RISQUE COVID-19

Le Conseil national de l'Ordre propose aux architectes une formation à distance pour maîtriser le risque lié à la pandémie dans le cadre des chantiers. 7 heures de formation à suivre à la carte, en virtuel.

Source : Ordre des architectes, Actu. 26 mai 2020


Auto-écoles

NOUVEAU MODÈLE DE CONTRAT TYPE POUR L'ENSEIGNEMENT DE LA CONDUITE POUR LA CATÉGORIE B

Un arrêté du 29 mai 2020 définit le modèle de contrat type d'enseignement de la conduite pour la catégorie B du permis de conduire. Il est entré en vigueur le 7 juin. Le modèle de contrat figure en annexe à l'arrêté.

Source : A. 29 mai 2020 : JO 6 juin 2020

Automobile

AIDES POUR L'ACQUISITION OU LA LOCATION DES VÉHICULES PEU POLLUANTS

Dans le prolongement du plan de soutien à la filière automobile présenté le 26 mai par le Président de la République, un décret relatif aux aides à l'acquisition ou à la location des véhicules peu polluants est paru au Journal Officiel. Il modifie les conditions d'attribution et les montants des aides à l'acquisition ou à la location de véhicules peu polluants.

©fanjianhua-fr.freepik

Pour la période du 1er juin au 31 décembre 2020, le décret introduit les modifications suivantes :

    • le bonus pour les véhicules électriques de moins de 45 000 € est augmenté et un bonus de 2 000 € est mis en place pour l'achat d'un véhicule hybride rechargeable ;
    • le plafond de revenu fiscal de référence par part permettant de bénéficier de conditions et de montants de prime plus favorables est relevé de 13 489 € à 18 000 € ;
    • le montant de la prime à la conversion est augmenté jusqu'à 3 000 € pour un véhicule thermique et jusqu'à 5 000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable ;
    • le périmètre des véhicules éligibles à la mise au rebut dans le cadre de la prime à la conversion est élargi aux véhicules classés Crit'Air 3 pour tous les bénéficiaires.

A partir du 1er juin 2020, les modifications suivantes sont apportées :

      • si une collectivité bonifie la 
prime à la conversion
     pour les personnes habitant ou travaillant dans les zones à faibles émissions, l'État doublera cette bonification, dans la limite de 1 000 € par prime ;
      • une prime est instaurée pour la 
transformation d'un véhicule à motorisation thermique en motorisation électrique
     à batterie ou à pile à combustible ;
      • le montant du 
bonus pour l'achat d'un vélo à assistance électrique
       est identique au montant de l'aide attribuée par la collectivité territoriale ou le groupement de collectivités territoriales, dans la limite de 200 € (V. 
INFOS METIERS > TRANSPORTS >
     Bonus vélo pour l'achat d'un vélo à assistance électrique).

Source : D. n° 2020-656, 30 mai 2020 : JO 31 mai 2020


Avocats

REPRISE D'ACTIVITÉ : LE CNB PROPOSE UN OUTIL D'AUTO-DIAGNOSTIC SANITAIRE AUX TPE/PME

Pour accompagner la seconde phase du déconfinement avec la reprise de leur activité pour de nombreuses TPE et PME, le Conseil National des Barreaux déploie un outil gratuit d'auto-diagnostic sanitaire. En 5 questions, le dispositif permet d'évaluer l'efficacité et la conformité des mesures sanitaires mises en place dans les entreprises.

Pour accéder à l'auto-diagnostic, V. https://consultation.avocat.fr/autodiagnostic.php

Source : CNB, Actu. 4 juin 2020


BILAN D'UNE ANNÉE D'ACTION POUR LE DÉFENSEUR DES DROITS

Créé par la loi organique du 29 mars 2011, le Défenseur des droits répond aux sollicitations et prend l'initiative pour tout ce qui concerne les relations entre les services publics et leurs usagers, la lutte contre les discriminations, la promotion et la défense de l'intérêt supérieur de l'enfant, le contrôle de la déontologie des forces de sécurité et, plus récemment, l'orientation et la protection des lanceurs d'alerte.

Le rapport d'activité pour l'année 2019 du défenseur des droits est disponible en ligne.

Source : CNB, Actu. 10 juin 2020

Bâtiment

SOUTIEN AU SECTEUR DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

Le 10 juin, à l'occasion de la préparation en Conseil des ministres du 3e projet de loi de finances rectificative pour 2020 (PLFR3), les mesures de soutien pour accompagner la reprise d'activité du secteur du BTP ont été dévoilées. Ces mesures visent à aider les entreprises du BTP à compenser les surcoûts liés à l'arrêt des chantiers, et à accélérer la reprise.

Consultez le communiqué de presse pour en savoir plus.

Source : Gouvernement, Communiqué de presse 10 juin 2020, n° 2201

©chaay_tee - fr.freepik.com

LES SURCOÛTS DE LA SÉCURITÉ SANITAIRE

Depuis le déconfinement, la CAPEB (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises) constate une hausse du redémarrage de l'activité du BTP estimée entre 50 % et 60 % par rapport à la situation d'avant la crise sanitaire. Toutefois, l'absorption des surcoûts de la sécurité sanitaire est un point à ne pas négliger car il peut fragiliser la reprise et mettre en péril les entreprises. La CAPEB dévoile l'estimation des trois principaux postes de surcoûts : la coactivité, la désinfection et les équipements de protection.

Pour lire la suite de l'étude, V. https://www.capeb.fr/www/capeb/media/20202505-cp-capeb-reprise-dactivite-et-surcouts-vd-003-.pdf

Source : CAPEB, Communiqué de presse 25 mai 2020


Filière du livre

L'ÉTAT RENOUVELLE SON SOUTIEN À LA FILIÈRE

Les Ministres de l'Économie et de la Culture ont présenté les nouvelles mesures de soutien à l'attention des acteurs de la filière du livre qui seront adoptées dans le cadre de la troisième loi de finances rectificative pour 2020.

Au-delà des mesures d'urgence mise en place dès le début de la crise (fonds de solidarité, prêts garantis, exonération de cotisations sociales,…), il est prévu les mesures suivantes :

      • 
fonds de soutien
       de 25 millions d'euros mis en place au niveau du Centre national du livre (CNL) pour les 
librairies indépendantes
     ;
      • 
fonds de soutien
       de 5 millions d'euros au niveau du CNL pour soutenir les 
maisons d'éditions
     dont le chiffre d'affaires est compris entre 100 000 et un millions d'euros ;
      • enveloppe de 12 millions d'euros répartie sur 2020 et 2021 pour aider les libraires à 
moderniser leur équipement
     ;
      • mobilisation de 100 millions d'euros par l'État sous forme de 
prêts
    , dont 40 millions pour les acteurs du livre en fonction de leurs besoins.

Une réflexion est par ailleurs engagée pour trouver des solutions facilitant l'expédition d'ouvrages afin de rétablir un cadre concurrentiel équitable au sein de la chaine du livre.

Source : Gouvernement, Communiqué de presse 9 juin 2020, n°2198


Infirmières

DEUX MESURES SOUTENUES PAR L'ORDRE SONT ADOPTÉES PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE

L'Assemblée nationale a adopté le 26 mai deux mesures portées par l'Ordre National des Infirmiers depuis plusieurs semaines.

Un statut particulier pour les enfants de professionnels de santé décédés des suites du Covid. - L'Ordre National des Infirmiers a porté cette proposition dès le 23 avril, l'a rappelée à plusieurs reprises dans les médias, a écrit au Président de la République sur le sujet et sensibilisé plusieurs élus. Tous les droits relatifs au statut de « pupille de la Nation » seront accessibles aux enfants de professionnels de santé décédés du Covid.

La reconnaissance du Covid-19 comme « maladie professionnelle » avec une procédure simplifiée et ouverte à tous les soignants (libéraux ou salariés). - L'Ordre a également soutenu cette mesure dès le début de la crise, et notamment le caractère automatique (sans obligation de prouver la contamination) de la reconnaissance de maladie professionnelle, quel que soit le lieu d'exercice du professionnel contaminé, à l'hôpital, en Ehpad ou en ville.

Source : Ordre national des infirmiers, Communiqué de presse 27 mai 2020


Transport

BONUS VÉLO POUR L'ACHAT D'UN VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE

Une aide de l'État pour l'acquisition de vélo à assistance électrique est prévue par l'article D251-2 du code de l'énergie. Le site du Gouvernement présente les caractéristiques de cette aide et les conditions d'éligibilité.

Source : Bercy Infos, 3 juin 2020

Chiffres et délais

Indice et taux

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) - MAI 2020

En mai 2020, les prix à la consommation augmentent de 0,1 % sur un mois et de 0,4 % sur un an.
Source : INSEE, Inf. Rap. 12 juin 2020


EMPLOI SALARIÉ – 1ER TRIMESTRE 2020

À la fin du premier trimestre 2020, l'emploi salarié chute de 2,0 %, soit 502 400 destructions nettes d'emplois par rapport à la fin 2019. L'emploi salarié retrouve son plus bas niveau depuis le 4e trimestre 2017. La baisse concerne presque exclusivement le secteur privé avec 497 400 destructions nettes (soit −2,5 %) tandis que la fonction publique perd 4 900 emplois (soit −0,1 %). Sur un an, l'emploi salarié chute de 304 700 (soit −1,2 %). Il baisse de 317 200 dans le privé mais augmente de 12 400 dans la fonction publique.
Source : INSEE, Inf. Rap 11 juin 2020


Échéancier fiscal et social du mois de juillet 2020
(employeurs de moins de 11 salariés)


OBLIGATIONS FISCALES

Samedi 11 juillet 2020

Personnes physiques ou morales intervenant dans le commerce intracommunautaire

      • Dépôt de la 
déclaration des échanges de biens (DEB)
     entre États membres de l'Union européenne au titre des opérations effectuées en juin 2020 auprès du service des douanes.
      • Dépôt de la 
déclaration européenne des services (DES) 
    au titre des prestations de service réalisées en juin 2020 en utilisant le téléservice DES, sauf pour les prestataires bénéficiant du régime de la franchise en base qui peuvent opter pour la déclaration sous format papier auprès du service des douanes.

Les téléservices DEB et DES sont accessibles sur le nouveau site sécurisé de la Douane : https://www.douane.gouv.fr/service-en-ligne/


Mercredi 15 juillet 2020

Employeurs redevables de la taxe sur les salaires

Télépaiement de la taxe sur les salaires versés en juin 2019 si le montant de la taxe acquittée en 2019 excède 10 000 €, ou au 2e trimestre 2020 si le montant de la taxe acquittée en 2018 est compris entre 4 000 € et 10 000 €.

Les employeurs dont le chiffre d'affaires HT de l'année 2018 n'a pas excédé les limites d'application de la franchise en base de TVA sont exonérés de la taxe sur les salaires pour les rémunérations versées en 2019.La taxe sur les salaires doit obligatoirement être payée par télérèglement par les entreprises, quels que soient le montant de leur chiffre d'affaires, de l'impôt à verser et l'impôt sur les bénéfices dont elles relèvent (impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu) (CGI, art. 1681 quinquies, 4 et 1681 septies, 5).Coronavirus : Des mesures de report ont été prévues pour les entreprises en difficulté, V. INFOS FISCALES > Obligations des entreprises > De nouveaux reports de déclaration et de paiement pour les entreprises en difficulté.

Vendredi 31 juillet 2020

Entreprises bénéficiant du régime de la franchise en base de TVA

Option pour le paiement de la taxe à compter du mois de juillet 2020.


Contribuables ayant opté pour le paiement mensuel des impôts locaux

Demande de modulation ou de suspension des prélèvements.

Cette demande prendra effet pour le prélèvement du mois suivant (juillet).

Date variable

Redevables de la TVA et des taxes assimilées

• Redevables relevant du régime réel normal (entre le 15 et le 24 juillet) :

- Régime de droit commun :
     déclaration CA 3 et paiement des taxes afférentes aux opérations du mois de juin 2020 ;
- Régime des acomptes provisionnels : 
    paiement de l'acompte relatif aux opérations du mois de de juin 2020 ; déclaration et régularisations relatives aux opérations du mois de mai 2019.
L'ensemble des entreprises ont l'obligation de télédéclarer et télérégler la TVA.

• Redevables relevant du régime simplifié d'imposition (RSI) : Paiement du premier acompte semestriel à la date limite (entre le 15 et le 24 juillet) figurant dans le compte fiscal de l'entreprise.

Depuis 2015, les acomptes sont versés en juillet et décembre, et non plus trimestriellement. Ces acomptes correspondent à 55 % et 40 % de la taxe due au titre de l'année précédente, déterminée avant déduction de la taxe relative aux biens constituant des immobilisations.

• Redevables relevant du régime simplifié ayant opté pour le régime du mini-réel (mesure réservée aux titulaires de BIC, les BNC en sont exclus) : Déclaration CA 3 et télépaiement des taxes afférentes aux opérations du mois de juin 2020 ou du 2e trimestre 2020 en cas d'option pour le paiement trimestriel de la taxe.

• Redevables ayant droit à un remboursement mensuel de la TVA déductible non imputable : Dépôt de l'imprimé n° 3519 dans le cadre de la procédure générale de remboursement de crédit de taxe (cadres I, II et III), en même temps que la déclaration CA3 du mois de juin 2020.


Tous les contribuables

Paiement des impôts directs (impôt sur le revenu, IFI, impôts locaux…) mis en recouvrement entre le 15 mai et le 15 juin 2020.


Propriétaires d'immeubles

Déclaration, dans un délai de 90 jours à compter de leur réalisation définitive ou, à défaut, de leur acquisition, des constructions nouvelles et des changements de consistance ou d'affectation des propriétés bâties et non bâties réalisés en avril 2020 sous peine, notamment, de la perte totale ou partielle des exonérations temporaires de taxe foncière.

      Il en est de même pour les changements d'utilisation des locaux professionnels. Les propriétaires de ces locaux doivent utiliser un imprimé conforme au modèle CERFA n° 14248*03 en cas de création, de changement de consistance, d'affectation ou d'utilisation des locaux depuis le 1
er
     janvier 2013.

OBLIGATIONS SOCIALES

Dimanche 5 juillet 2020

Lorsque la date limite tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié, certains organismes sociaux peuvent accorder un report de délai jusqu'au jour ouvrable suivant.

Travailleurs indépendants

Paiement par prélèvement de la fraction mensuelle des cotisations provisionnelles exigibles.

    Le travailleur indépendant a le choix de la date d'exigibilité de ses prélèvements mensuels, soit le 5, soit le 20 de chaque mois.

Mercredi 15 juillet 2020

Employeurs de moins de 50 salariés, quelle que soit la date de versement des salaires du mois (sauf employeurs de plus de 9 salariés pratiquant déjà le décalage de paie au 24 novembre 2016)

• Paiement (URSSAF) des cotisations de sécurité sociale, des cotisations d'assurance chômage et FNGS, de la CSG, de la CRDS, du FNAL et du versement transport dus sur les salaires du mois de juin.

On rappelle qu'en principe, les employeurs de moins de 11 salariés sont désormais tenus de verser mensuellement les cotisations. Ils peuvent toutefois opter pour le paiement trimestriel des cotisations s'ils en ont informé l'organisme avant le 31 décembre ou lors de l'emploi de leur premier salarié (CSS, art. R. 243-6-1). Dans ce cas, les cotisations et contributions dues au titre d'un trimestre T sont exigibles le 15 du 1er mois du trimestre T+1.

• Date limite de transmission de la DSN relative aux rémunérations versées au cours du mois de juin, y compris aux éléments nécessaires au règlement du prélèvement à la source de l'IR.

On rappelle que les employeurs ayant opté pour le paiement trimestriel des cotisations sont tenus de transmettre les DSN mensuellement, le 15 du mois M+1.

Employeurs de plus de 9 et moins de 50 salariés pratiquant déjà le décalage de paie au 24 novembre 2016 et versant les salaires du mois après le 10 du mois suivant

Date limite de transmission de la DSN relative aux rémunérations du mois de juin, versées après le 10 juillet.


Lundi 20 juillet 2020

Travailleurs indépendants

Paiement par prélèvement de la fraction mensuelle des cotisations provisionnelles exigibles.

Le travailleur indépendant a le choix de la date d'exigibilité de ses prélèvements mensuels, le 5 ou le 20 de chaque mois

Samedi 25 juillet 2020

Lorsque la date limite tombe un samedi, un dimanche ou un jour férié, certains organismes sociaux peuvent accorder un report de délai jusqu'au jour ouvrable suivant.

Tous employeurs

Date limite de paiement des cotisations de retraite complémentaire obligatoire exigibles au titre des rémunérations de la période d'emploi du mois de juin aux caisses de retraite AGIRC-ARRCO.

Pour les entreprises de moins de 11 salariés qui ont opté pour une exigibilité trimestrielle, ces cotisations sont dues en 2019 au plus tard le 25 du mois d'échéance.

Mercredi 31 juillet 2019

Micro-entrepreneurs

    • Déclaration du chiffre d'affaires réalisé au titre du mois de juin par les micro-entrepreneurs soumis au régime micro-social ayant opté pour la déclaration mensuelle, et paiement des cotisations correspondantes.
      • Déclaration du chiffre d'affaires réalisé au titre du 2
e
     trimestre 2020 par les micro-entrepreneurs soumis au régime micro-social ayant opté pour la déclaration trimestrielle, et paiement des cotisations

DATE VARIABLE

Employeurs non soumis à la DSN

Envoi d'un exemplaire des attestations d'assurance chômage (attestation Pôle emploi) délivrées à l'occasion de toute rupture d'un contrat de travail (Centre de traitement, B.P. 80069, 77213 AVON Cedex).

Les employeurs recourant à la DSN procèdent à la transmission des attestations d'employeurs destinées à Pôle emploi via cette déclaration, par l'émission d'un signalement de fin de contrat de travail à délivrer normalement dans les 5 jours ouvrés suivant la fin du contrat.

FCGA/UNASA - Tous droits réservés - © UNASA/FCGA 2020
Conception et réalisation : LCG CONCEPTS.

Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez-ici
INFOGÉA - La newsletter des organismes de gestion agréés au service des petites entreprises et des indépendants
#06-Vendredi 5 juin 2020 FCGA UNASA
À la Une !
   

Déclaration d'ensemble des revenus de 2019

NOUVEAU CALENDRIER ADAPTÉ AU CONTEXTE SANITAIRE

   
   

La date limite de dépôt de la déclaration d'ensemble des revenus de l'année 2019 (n° 2042 et ses annexes) a été adaptée pour tenir compte de l'épidémie. Lire la suite…

© AlcelVision - Fotolia    
   

Déconfinement

CE QU'IL FAUT RETENIR DE LA PHASE 2 DU DÉCONFINEMENT À PARTIR DU 2 JUIN

Lors d'une conférence de presse, le Premier Ministre, Edouard Philippe, a présenté la deuxième phase du déconfinement lancée à partir du mardi 2 juin, accompagné des Ministres de la Santé et de l'Éducation nationale. Il a révélé un assouplissement considérable des mesures en vigueur jusque-là : « La liberté, enfin, va redevenir la règle, l'interdiction constituera l'exception ». Lire la suite…

   
Infos fiscales
   

Paiement des impôts professionnels

NOUVEAUX ASSOUPLISSEMENTS POUR LES ACOMPTES DE CVAE ET D'IS

Le Ministre de l'action et des comptes publics vient d'annoncer de nouvelles mesures d'assouplissement dans le cadre de la crise sanitaire pour le paiement des acomptes d'impôt sur les sociétés (IS) et de cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). Lire la suite…


TVA

PRÉCISIONS SUR LES CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DES MASQUES DE PROTECTION ET PRODUITS D'HYGIÈNE CORPORELLE BÉNÉFICIANT DU TAUX RÉDUIT DE 5,5 %

   
   

La seconde loi de finances rectificative pour 2020 (art. 5 et 6) a prévu, jusqu'au 31 décembre 2021, l'application du taux réduit de TVA de 5,5 % aux livraisons, acquisitions intracommunautaires et importations de masques de protection, d'une part, et de produits destinés à l'hygiène corporelle, d'autre part, adaptés à la lutte contre la propagation du virus covid-19 (CGI, art. 278-0 bis modifié)Lire la suite…

©freepik - fr.freepik.com    
   

DONS DE MATÉRIELS SANITAIRES PENDANT LA PANDÉMIE : LA PÉRIODE DE DISPENSE DE RÉGULARISATION DE LA TVA EST RALLONGÉE

Dans un rescrit du 7 mai 2020, l'administration fiscale a admis l'absence de reversement de la TVA déduite à l'acquisition sur certains biens faisant l'objet, pendant la période de l'état d'urgence sanitaire, d'un don au profit d'établissements de santé, d'établissements sociaux ou médico-sociaux qui accueillent des personnes âgées, des personnes handicapées ou atteintes de pathologies chroniques,… Lire la suite…


Impôts locaux

ALLÈGEMENT DE LA FISCALITÉ LOCALE DES ENTREPRISES

Afin de soutenir l'activité des entreprises touchées par la crise sanitaire, le Gouvernement, en concertation avec les associations de collectivités locales, a décidé de proposer un dispositif d'allègement de la fiscalité locale et, particulièrement, de la cotisation foncière des entreprises (CFE)Lire la suite…


Organismes de gestion agréés

DE NOUVEAUX REPORTS DE DÉLAIS SONT PRÉVUS DANS LE CADRE DE LA CRISE SANITAIRE

Dans le cadre de la crise du Covid-19, des mesures de report ou de suspension de délais ont été accordées aux organismes de gestion agréés (OGA), professionnels de l'expertise comptable conventionnés « viseurs fiscaux » et à leurs adhérents/clients. Lire la suite…

   
Infos sociales
   

Activité partielle

CRITÈRES DE VULNÉRABILITÉ DES ASSURÉS JUSTIFIANT LEUR PLACEMENT EN ACTIVITÉ PARTIELLE À COMPTER DU 1ER MAI 2020

Depuis le 1er mai 2020, sont placés en activité partielle les salariés de droit privé se trouvant dans l'impossibilité de continuer à travailler pour l'un des motifs suivants :… Lire la suite…


Arrêts de travail

FIXATION DES CONDITIONS TEMPORAIRES DE PRESCRIPTION DES AVIS D'ARRÊT DE TRAVAIL PAR LE MÉDECIN DU TRAVAIL

Un décret du 11 mai 2020 définit les conditions de prescription et de renouvellement des arrêts de travail que les médecins de travail sont autorisés à prescrire à titre temporaire en raison de l'épidémie de Covid-19, pour les personnes devant faire l'objet de l'une des mesures d'isolement, à l'exception des salariés contraints de garder leur enfant. Lire la suite…


Cotisations sociales des travailleurs indépendants

ANNULATION DE CHARGES SOCIALES POUR CERTAINES ENTREPRISES ANNONCÉE PAR LE GOUVERNEMENT

Le Gouvernement a prévu dans le cadre de la crise sanitaire un certain nombre de mesures pour venir en aide aux entreprises, notamment des possibilités de report du paiement des cotisations sociales et des impôts directs au titre des mois de mars à mai. Lire la suite…


Retraite complémentaire

AGIR-ARRCO : NOUVELLE AIDE EXCEPTIONNELLE DE 1 500 € POUR LES COTISANTS

L'action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco crée une aide exceptionnelle d'urgence en faveur des cotisants du régime de retraite complémentaire obligatoire. L'aide qui pourra atteindre un montant de 1 500 € est accordée aux salariés et dirigeants salariés en difficulté d'ordre financier en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. Lire la suite…


Risques professionnels

PROLONGATION DE LA VALIDITÉ DES CERTIFICATS D'APTITUDE À CONDUIRE EN SÉCURITÉ

   
   

Le certificat d'aptitude à conduire en sécurité (« Caces ») permet d'attester des connaissances et du savoir-faire des travailleurs pour la conduite en sécurité. Son obtention permet à l'employeur de délivrer une autorisation de conduite pour les engins correspondants. Lire la suite…

©senivpetro - fr.freepik.com    
Infos juridiques
   

Aides aux entreprises

LE FONDS DE SOLIDARITÉ SERAIT MAINTENU POUR CERTAINS SECTEURS JUSQU'À FIN 2020

   
   

Alors que les cafés et restaurants vont rouvrir à partir du 2 juin, tous ne seront pas logés à la même enseigne. En effet, ceux situés en zone orange (Ile-de-France, Mayotte et Guyane) ne pourront accueillir la clientèle qu'en terrasse afin de limiter les risques de contamination. Lire la suite…

©pressfoto - fr.freepik.com    
   

Bénéficiaires effectifs

LA MISE À JOUR ANNUELLE DE LA LISTE DES BÉNÉFICIAIRES N'EST PAS OBLIGATOIRE

En pratique, certains tribunaux de commerce demandent aux sociétés de déclarer chaque année le nom des bénéficiaires effectifs, alors même que ceux-ci seraient toujours les mêmes, et sans laisser à ceux-ci la responsabilité de le faire si un changement est intervenu. Lire la suite…


Entreprises en difficulté

ADAPTATION DES RÈGLES RELATIVES AUX DIFFICULTÉS DES ENTREPRISES AUX CONSÉQUENCES DE L'ÉPIDÉMIE DE COVID-19

Une ordonnance du 20 mai 2020 adapte les règles relatives aux difficultés des entreprises et des exploitations agricoles aux conséquences de l'épidémie de Covid-19. Lire la suite…


Immobilier

AIDES FINANCIÈRES POUR DES TRAVAUX DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DANS DES LOGEMENTS EXISTANTS

   
    ©Freepik

Les particuliers peuvent prétendre à des aides financières dans le cadre d'un projet de rénovation d'un logement : crédit d'impôt pour la transition énergétique, éco-prêt à taux zéro, subvention de l'Anah, certificats d'économies d'énergie, aide d'Action Logement, TVA à taux réduit, aides locales... Lire la suite…



   
   

Déconfinement

LANCEMENT DE LA PLATEFORME « MASQUES-PME.LAPOSTE.FR »

   
   

La plateforme « masques-pme.laposte.fr » a été lancée par le Gouvernement à destination des TPE/PME de métropole et d'Outre-Mer pour offrir aux entreprises françaises des masques de protection « grand public » lavables et réutilisables afin de permettre une reprise de l'activité dans le cadre du déconfinement progressif. Lire la suite…

Ordinateur    
   

LANCEMENT LE 2 JUIN DE L'APPLICATION « STOPCOVID »

StopCovid est une application qui s'inscrit dans le plan global de déconfinement du Gouvernement dans le contexte de l'épidémie de Covid-19. Ses objectifs sont de protéger la population, soutenir les efforts des soignants et du système de santé pour stopper au plus vite les chaînes de contamination et éviter une deuxième vague de l'épidémie de Covid-19. Lire la suite…

   
Infos métiers
   

Automobile

LE PLAN DE SOUTIEN À LA FILIÈRE AUTOMOBILE EST DÉVOILÉ

   
   

Le Président de la République a dévoilé, en présence de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, le plan de soutien à la filière automobile, durement touchée par la crise du Coronavirus COVID-19. Ce plan prévoit plus de 8 milliards d'euros d'aides, d'investissements et de prêts. Les objectifs affichés par ce plan sont de trois ordres :… Lire la suite…

©azerbaijan_stockers - fr.freepik.com    
   

Bâtiment

NOUVEAU LABEL « ACTEUR BTP ENGAGÉ »

AFNOR Certification et Apave Certification ont développé un label spécifique « Acteur BTP engagé ». L'objectif est d'inspirer confiance, avec la délivrance d'une attestation et sa déclinaison visible (macaron) attestant qu'une entreprise de BTP applique à la lettre les règles sanitaires spécifiques au Covid-19Lire la suite…


PLAN DE RELANCE POUR LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

La Métropole du Grand Paris a adopté à l'unanimité un plan de relance de 110 millions d'euros pour un territoire durable, équilibré et résilient. Le plan de relance est structuré en cinq axes et décliné en 50 actions :… Lire la suite…


Boulangers-Pâtissiers

GUIDE SUR LES MESURES D'ACCOMPAGNEMENT PENDANT L'ÉPIDÉMIE

   
    ©fr.freepik.com

La Confédération nationale des boulangers pâtissiers française (CNBPF) a mis en ligne un guide pratique sur les mesures d'accompagnement à destination des artisans boulangers-pâtissiers, pendant la période de pandémie du Covid-19 (dernière mise à jour en date du 18 mai 2020). Lire la suite…

   
   

Esthétique

RÉFÉRENTIEL AFNOR POUR LA REPRISE D'ACTIVITÉ DANS LES CENTRES DE BEAUTÉ ET DE BIEN-ÊTRE

AFNOR Normalisation met à disposition du public un nouveau référentiel pour faciliter la reprise d'activité et un accueil sûr dans les centres de beauté et de bien-être. Réalisé avec la Confédération Nationale de l'Esthétique Parfumerie (CNEP),… Lire la suite…


Fleuristes

GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LA REPRISE D'ACTIVITÉ

Dans le cadre de la reprise d'activité et face à la crise sanitaire du Coronavirus Covid-19, la Fédération Française des Artisans Fleuristes (F.F.A.F.) a élaboré à destination des professionnels, salariés et employeurs de la filière une première version du guide et recommandations de bonnes pratiques sanitaires. Lire la suite…


Immobilier

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS : LES CHANGEMENTS À VENIR

   
   

Les diagnostics immobiliers rendus obligatoires pour informer les futurs locataires ou acquéreurs sont nombreux et sont regroupés au sein du dossier de diagnostic technique. Deux modifications vont bientôt entrer en vigueur. Lire la suite…

©Freepik    
   

Masseurs kinésithérapeutes

PROLONGATION DE TÉLÉSOIN

La loi n° 2020-546 du 11 mai 2020 proroge l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet 2020 et prolonge la possibilité de pratiquer le Télésoin jusqu'à la même date. Lire la suite…


FORMULAIRE DE CONSENTEMENT LIBRE ET ÉCLAIRÉ DU PATIENT

Le conseil national a mis en ligne un modèle de formulaire de consentement libre et éclairé du patient. Lire la suite…


QUELLE PRISE EN CHARGE À DOMICILE POUR LES PATIENTS AYANT CONTRACTÉ LE COVID-19 ?

Le kinésithérapeute peut être amené à effectuer des visites à domicile chez des personnes contagieuses (c'est à dire jusqu'à 24 jours après l'apparition des symptômes). Lire la suite…


Médecine et chirurgie esthétique

RÉFÉRENTIEL AFNOR POUR LA REPRISE D'ACTIVITÉ

AFNOR Normalisation met à disposition du public un nouveau référentiel pour faciliter la reprise d'activité et un accueil sûr pour les services de médecin et de chirurgie esthétique non opératoires. Lire la suite…


Médecins

NOUVELLE AIDE FINANCIÈRE DANS LE CADRE DE L'ENTRAIDE ORDINALE

Le Conseil national de l'ordre des médecins a décidé, en complément de son action habituelle d'entraide, d'allouer une enveloppe financière supplémentaire de 4 millions d'euros pour soutenir les médecins et leurs familles victimes des conséquences de la pandémie de Covid-19. Lire la suite…


NOUVELLE AIDE FINANCIÈRE DE LA CARMF

Depuis le début de la crise sanitaire, la CARMF a mis en place d'importantes mesures d'aide au profit des médecins libéraux :… Lire la suite…


Orthophonistes

LE POINT SUR LES AIDES PROPOSÉES AUX MEMBRES DE LA PROFESSION

La Fédération nationale des orthophonistes fait le point sur son site internet sur les aides proposées aux professionnels pendant la période de pandémie :… Lire la suite…


Professionnels de santé

SUIVI DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ AYANT ÉTÉ CONTAMINÉS PAR LE COVID-19

Le GERES (Groupe d'Etude sur le Risque d'Exposition des Soignants aux agents infectieux) a lancé une enquête en ligne afin d'identifier les facteurs de contamination pour les soignants. Lire la suite…


Transport

CONTRÔLE TECHNIQUE DES VÉHICULES LÉGERS : ARRÊT DE LA PÉRIODE DE TOLÉRANCE

Dans le cadre de la crise sanitaire, l'ensemble des délais imposés par l'administration pour réaliser des contrôles et notamment les contrôles techniques, ont été suspendus du 12 mars au 23 juin, ceci afin de ne pas pénaliser les automobilistes confinés n'ayant pu réaliser ce contrôle dans les temps. Lire la suite…

   
Chiffres et délais
         
   

Indices et taux

INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) - AVRIL 2020

Pour le mois d'avril 2020, l'indice des prix à la consommation (IPC) pour l'ensemble des ménages est stable par rapport à celui du mois précédent. Sur un an, les prix augmentent de 0,3 %.
Source : INSEE, Inf. Rap. 15 mai 2020


DÉPENSES DE CONSOMMATION DES MÉNAGES EN BIENS - AVRIL 2020

En avril 2020, les dépenses de consommation des ménages en biens chutent de 20,2 % en volume* par rapport à mars. Il s'agit du second mois consécutif enregistrant une baisse historique depuis le début de la série en 1980. La consommation de biens fabriqués chute de nouveau très lourdement (-42,6 % après -42,1 %), les dépenses en énergie chutent fortement (-22,8 % après -10,2 %) et la consommation alimentaire se replie nettement après une forte hausse en mars (-5,4 % après +9,2 %).
Source : INSEE, Inf. Rap. 29 mai 2020


INDICES DES PRIX DES LOGEMENTS ANCIENS – 1ER TRIMESTRE 2020

Au 1er trimestre 2020, les prix des logements anciens en France (hors Mayotte) accélèrent : +1,9 % par rapport au quatrième trimestre 2019 (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après +1,3 % et +1,0 % aux trimestres précédents.
Sur un an, la hausse des prix s'accentue nettement : +5,0 %, après +3,7 % et +3,2 %. Comme observé depuis fin 2016, la hausse est plus marquée pour les appartements (+6,4 % en un an) que pour les maisons (+4,0 %).
Source : INSEE, Inf. Rap. 28 mai 2020


ENQUÊTE MENSUELLE DE CONJONCTURE DANS L'INDUSTRIE DU BÂTIMENT - MAI 2020

Une vaste majorité des chefs d'entreprise du bâtiment interrogés en mai 2020 signalent que leur activité a baissé au cours des trois derniers mois.
Les entrepreneurs sont très négatifs sur leur activité récente mais moins pessimistes qu'en avril sur leur activité prévue. Leur opinion sur l'évolution récente des effectifs se dégrade fortement et juge de plus en plus que le niveau de leurs carnets de commandes est inférieur à la normale (7,4 mois de travail sur l'année).
Source : INSEE, Inf. Rap. 27 mai 2020


INDEX BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS ET DIVERS DE LA CONSTRUCTION - FÉVRIER 2020

L'INSEE a publié les index Bâtiment à fin février.
Source : INSEE, Inf. Rap. 15 mai 2020


ENQUÊTE SUR LES INVESTISSEMENTS DANS L'INDUSTRIE - AVRIL 2020

Les chefs d'entreprises de l'industrie manufacturière interrogés en avril 2020 prévoient une chute de leur investissement de 7 % en valeur en 2020 par rapport à 2019. Ils abaissent ainsi leur estimation de janvier de 10 points, alors qu'en moyenne la révision d'avril est nulle. Pour 2019, les industriels estiment avoir augmenté leur investissement de 3 % en valeur par rapport à 2018.
Source : INSEE, Inf. Rap. 7 mai 2020


PRIX DU PÉTROLE ET DES MATIÈRES PREMIÈRES IMPORTÉES - AVRIL 2020

En avril 2020, le prix du pétrole en euros continue de chuter (-41,2 % après -43,7 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent de nouveau mais bien plus modérément (-1,8 % après -3,9 %) qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (-1,9 % après -4,4  %) ou de ceux des matières premières alimentaires (-1,7 % après -3,4 %).
Source : INSEE, Inf. Rap. 20 mai 2020

   

FCGA/UNASA - Tous droits réservés - © UNASA/FCGA 2020
Conception et réalisation : LCG CONCEPTS.

À la Une !
   

Déclarations des entreprises

REPORT DES ÉCHÉANCES FISCALES DES ENTREPRISES DU MOIS DE MAI

     
   

Afin de tenir compte des difficultés que pourraient rencontrer les entreprises et les experts-comptables pour rassembler les éléments leur permettant de déclarer correctement leurs impôts pendant la crise sanitaire, le Ministre de l'action et des comptes publics a présenté un nouveau calendrier pour les déclarations des professionnels. Lire la suite…

©Andrey Popov - Fotolia    
Infos fiscales
   

Loi de finances rectificative

ADOPTION DU SECOND PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2020

   
   

Le second projet de loi de finances rectificative pour 2020 a été adopté le 23 avril dernier par l'Assemblée nationale. Nous avons relevé les mesures suivantes qui intéresseront les travailleurs indépendants :… Lire la suite…

©Freepik    
   

TVA

DISPENSE DE RÉGULARISATION DE LA TVA EN CAS DE DONS DE MATÉRIELS SANITAIRES PENDANT LA PANDÉMIE

La TVA ayant grevé des biens cédés sans rémunération ou pour un prix inférieur à leur prix normal, notamment à titre de don, n'est pas déductible (CGI, ann. II, art. 206, IV-2-3°). Aussi, en principe, en cas de don de biens ayant ouvert droit à déduction, l'entreprise est tenue de reverser la TVA déduite en amont. Lire la suite…

   
Infos sociales
   

Accompagnement des entrepreneurs

CORONAVIRUS : UNE CELLULE D'ÉCOUTE ET DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE AUX CHEFS D'ENTREPRISE EST MISE EN PLACE

   
   

Pour aider les chefs d'entreprise à faire face à la situation économique exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire, le Ministère de l'Économie et des Finances, en s'appuyant sur l'action de l'association APESA (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë) et avec le soutien… Lire la suite…

©freepik - freepik.com    
   

Activité partielle

NOUVEAU RÉGIME POUR LES INDEMNITÉS VERSÉES AUX SALARIÉS

Afin de limiter les conséquences économiques de l'épidémie de Covid-19 sur l'activité des entreprises, le dispositif d'activité partielle (chômage partiel) est modifié en plusieurs points. Lire la suite…


Rémunération des salariés

PRIME EXCEPTIONNELLE DE POUVOIR D'ACHAT : NOUVELLES PRÉCISIONS APPORTÉES SUR L'EXONÉRATION DANS LE CADRE DE LA CRISE SANITAIRE

   
    ©xb100 - fr.freepik.com

En raison de la crise sanitaire, des aménagements ont été apportées au régime d'exonération sociale et fiscale dont bénéficie la prime exceptionnelle de pouvoir d'achat (Voir INFOGÉA n° 3/2020). Ainsi, l'obligation de conclure un accord d'intéressement a été supprimée pour le bénéfice de l'exonération attachée au versement de la prime de 1 000 €. Lire la suite…

   
   

Déclaration sociale des indépendants (DSI)

REPORT DE L'ÉCHÉANCE DE LA DSI AU 30 JUIN 2020

Le site net-entreprises annonce un report dans le délai de dépôt de la déclaration DSI des revenus de 2019. Lire la suite…


REPORT DE L'ÉCHÉANCE DE LA DS-PAMC AU 30 JUIN 2020

La déclaration sociale des praticiens et auxiliaires médicaux conventionnés (PAMC) bénéficie également d'un report de délai qui est désormais fixé au mardi 30 juin 2020. Lire la suite…


Cotisations sociales des indépendants

NOUVELLE POSSIBILITÉ DE REPORT DE COTISATIONS ET CONTRIBUTIONS SOCIALES DUES AU TITRE DE L'ÉCHÉANCE DU 5 MAI 2020

Afin de tenir compte de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur l'activité économique, le réseau des Urssaf déclenche des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Lire la suite…

   
Infos juridiques
   

Aides aux entreprises impactées par le Coronavirus

2ÈME VOLET DU FONDS DE SOLIDARITÉ : COMMENT EN BÉNÉFICIER ?

Le second volet du Fonds de solidarité a démarré en faveur des très petites entreprises particulièrement impactées par les mesures de confinement et la baisse de leur activité. Créé par l'Etat et les Régions, le fonds est doté de 7 milliards d'euros dont 500 millions d'euros apportés par les Régions. Lire la suite…


Confection de masques barrières contre le virus

RÉOUVERTURE DES COMMERCES DE DÉTAIL DE VENTE DE TISSUS ET DE MATÉRIEL DE COUTURE

Le Gouvernement a autorisé l'ouverture des commerces de détail de textiles en magasin spécialisé. Sont concernés les magasins qui commercialisent à titre principal des tissus, textiles, fils et autres articles de couture. Lire la suite…


L'AFNOR MET EN LIGNE UN MODÈLE DE « MASQUE BARRIÈRE »

   
   

L'AFNOR met à disposition gratuitement sur son site internet un référentiel pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d'un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». Lire la suite…

©Freepik    
   

Stratégie nationale de déconfinement

DISCOURS DU PREMIER MINISTRE DU 28 AVRIL

Le mardi 28 avril, le Premier Ministre Édouard Philippe a présenté à l'Assemblée nationale la stratégie nationale de déconfinement, qui devrait être mise en œuvre à partir du 11 mai 2020Lire la suite…

   
Infos métiers
   

Automobile

RECOMMANDATIONS SANITAIRES POUR LES SERVICES DE L'AUTOMOBILE

Le Conseil National des Professions de l'Automobile (CNPA) et le groupe IRP-AUTO ont élaboré un guide de recommandations sanitaires afin d'encourager la reprise des activités tout en garantissant la sécurité des salariés, des employeurs et des clients. Lire la suite…


Bâtiment

L'OPPBTP SE MOBILISE POUR ASSURER LA SÉCURITÉ SUR LES CHANTIERS

   
   

Pour permettre aux professionnels du bâtiments de reprendre leurs chantiers dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire, l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) a élaboré un guide des bonnes pratiques validé par le Gouvernement. Lire la suite…

©Freepik    
   

NOTE DE CONJONCTURE DU 1ER TRIMESTRE 2020

La CAPEB a publié sur son site la note de conjoncture du bâtiment au 1er trimestre 2020. Lire la suite…


Boulangerie-pâtisserie

MESURES D'ACCOMPAGNEMENT PENDANT L'ÉPIDÉMIE

La Confédération nationale des boulangers pâtissiers française (CNBPF) a élaboré un guide pratique sur les mesures d'accompagnement à destination des artisans boulangers-pâtissiers, pendant la période de pandémie du Covid-19. Lire la suite…


Immobilier

UNE NOUVELLE ORDONNANCE POUR LES COPROPRIÉTÉS

Pour tenir compte de la situation inédite liée à l'épidémie de Covid-19 et afin d'assurer une pérennité dans la gestion des copropriétés, une ordonnance du 25 mars 2020 a créé un nouveau dispositif permettant aux contrats de syndics de copropriété arrivant à leur terme d'être renouvelés… Lire la suite…


MARCHÉ IMMOBILIER : LA NOTE DE CONJONCTURE IMMOBILIÈRE DES NOTAIRES DE FRANCE - AVRIL 2020

La note de conjoncture des notaires présente la tendance et l'évolution des prix de l'immobilier et le volume des transactions en France, ainsi que l'analyse du secteur. La note du mois d'avril est en ligne sur le site www.notaires.frLire la suite…


Infirmiers

PRÉCISIONS SUR LE TÉLÉSUIVI INFIRMIER

Le télésoin permet la pratique de soins à distance utilisant les technologies de l'information et de la communication (téléphone ou vidéotransmission). Pendant la durée de l'épidémie, le suivi en télésoin par les infirmiers est facilité, de manière dérogatoire et transitoire (au moins jusqu'au 31 mai 2020)… Lire la suite…


Masseurs-kinésithérapeutes

CORONAVIRUS : LES BONNES PRATIQUES EN KINÉSITHÉRAPIES

L'Ordre a mis en ligne sur son site internet un guide à destination des membres de la profession et visant à partager les bonnes pratiques en période de Covid relatif à la prise en charge du patient en cabinet de Ville. Ce guide a été réalisé par le Conseil national. Lire la suite…


TÉLÉSOIN : PRISE EN CHARGE À DISTANCE DES PATIENTS EN KINÉSITHÉRAPIE

En raison du prolongement du confinement, les patients les plus vulnérables ont un besoin plus pressant de soins en kinésithérapie. Les consultations à domicile pourront désormais être menées, dans le strict respect des gestes barrières, en parallèle d'une nouvelle offre de soins : le télésoin. Lire la suite…


Médecins

QUESTIONS/RÉPONSES SUR LE CORONAVIRUS

La Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (CARMF) a mis en ligne sur son site internet une série de questions/réponses… Lire la suite…


Transport

CHIFFRES CLÉS DU TRANSPORT – ÉDITION 2020

Le Ministère de la transition écologique a mis en ligne sur son site internet les « Chiffres clés du transport - Édition 2020 ». Lire la suite…


Vétérinaires

QUESTIONS/RÉPONSES SUR LE CORONAVIRUS

Le La Caisse Autonome de Retraites et de Prévoyance des Vétérinaires (CARPV) a mis en ligne sur son site internet une série de questions/réponses relatives aux cotisations des professionnels et à leur retraite. Lire la suite…

   
Chiffres et délais
         
   

Indice et taux

INDICE DE RÉFÉRENCE DES LOYERS (IRL) AU 1ER TRIMESTRE 2020

Au premier trimestre 2020, l'indice de référence des loyers s'établit à 130,57. Sur un an, il augmente de 0,92 %, après +0,95 % au trimestre précédent.
Source : INSEE, Inf. rap. 15 avr. 2020


INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION (IPC) EN MARS 2020

En mars 2020, les prix à la consommation augmentent de 0,1 % sur un mois et de 0,7 % sur un an.
Source : INSEE, Inf. rap. 15 avr. 2020


PAIEMENT SANS CONTACT PAR CARTE BANCAIRE

A compter du 11 mai 2020, le plafond de paiement sans contact par carte bancaire est relevé de 30 € à 50 €.
Source : MINEFI, Communiqué n°2127, 17 avr. 2020


INDEX BÂTIMENT

L'index bâtiment, travaux publics et divers de la construction en janvier 2020 sont disponibles et accessibles sur le site de l'INSEE.
Source : INSEE, Inf. rap. 15 avr. 2020


INDICATEURS DE CLIMAT DES AFFAIRES ET DE RETOURNEMENT CONJONCTUREL - AVRIL 2020

En avril 2020, le climat des affaires perd plus de 30 points, en lien avec le confinement d'une grande partie de la population. Il s'agit de la plus forte baisse enregistrée sur un mois depuis que la série existe (1980). L'indicateur qui synthétise ce climat, calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands, atteint 62 : ce niveau est le plus bas depuis le début de la série ; le précédent niveau plancher était de 69 et avait été atteint en mars 2009.


Tableau 3

Le climat de l'emploi perd 25 points, après en avoir perdu 11 en mars. À 70, il se situe à son plus bas niveau depuis le début de la série (1991) ; le précédent niveau plancher était à 71 et avait été atteint en mars et mai 2009.


Tableau 4

Source : INSEE, Inf. rap. 23 avr. 2020


ENQUÊTE MENSUELLE DE CONJONCTURE DANS LES SERVICES - AVRIL 2020

D'après les chefs d'entreprise interrogés en avril 2020, le climat des affaires chute très lourdement dans les services. L'indicateur qui le synthétise perd 37 points, chute inédite depuis le début de l'indicateur en 1989, la deuxième chute la plus importante (de 14 points) datant du mois dernier. À 55, ce climat se situe à son niveau le plus bas depuis le début de la série, 12 points au-dessous du précédent niveau plancher atteint en mars et avril 2009.


Tableau 4

Source : INSEE, Inf. rap. 23 avr. 2020

   

À la Une !
   

Cotisations sociales

UN NOUVEAU REPORT DES COTISATIONS POUR LE MOIS DE MAI

Le Ministre de l'action et des comptes publics a décidé de reconduire en mai les mesures de report des cotisations et contributions sociales déjà appliquées en mars et avril pour l'ensemble des entreprises qui en ont besoin. Lire la suite…

   
Infos fiscales
   

Bénéfices professionnels

EXONÉRATION DES AIDES VERSÉES PAR LE FONDS DE SOLIDARITÉ

   
   

Le fonds de solidarité créé par la loi d'urgence pour faire face à l'épidémie de Covid-19 et financé par l'État et les Régions soutient les très petites entreprises touchées par la crise économique, à travers le versement d'aides financières… Lire la suite…

©Pressfoto - fr.freepik    
   

BIC / BNC / Revenus fonciers

RÉGIME DES ABANDONS DE LOYERS CONSENTIS PENDANT LA CRISE SANITAIRE

Afin de soutenir l'activité des petites entreprises pendant la période d'épidémie, les propriétaires bailleurs ont été incités à renoncer aux loyers qu'ils auraient dû percevoir de la part des entreprises locataires. Lire la suite…


Traitements et salaires

EXONÉRATIONS DES HEURES SUPPLÉMENTAIRES ET COMPLÉMENTAIRES

   
    ©katemangostar - fr.freepik

Depuis le 1er janvier 2019, les rémunérations versées au titre des heures supplémentaires et complémentaires (pour les salariés à temps partiel) sont exonérées d'impôt sur le revenu (CGI, art. 81 quater et art. 1417, IV, 1°, c). Cette exonération est accordée dans la limite annuelle de 5 000 €. Lire la suite…

   
   

Impôt sur le revenu

RÉDUCTION D'IMPÔT POUR DONS : TAUX MAJORÉ DE 75 % EN 2020

Les dons effectués au profit de certains organismes sans but lucratif par les particuliers ouvrent droit à une réduction d'impôt dont le taux est majoré (75 % au lieu de 66 %). Les versements sont retenus dans la limite d'un plafond dont le montant est revalorisé annuellement (552 € en 2019). Lire la suite…

   
Infos sociales
   

Mesures exceptionnelles

CORONAVIRUS : POINT SUR LA SITUATION

L'URSSAF a pris des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants pendant l'épidémie. Une page dédiée sur le site de l'URSSAF reprend toutes les questions / réponses sur les actions mises en œuvre, mises à jour en continu, à destination des lecteurs suivants :… Lire la suite…


UNE SUBVENTION POUR AIDER LES TPE/PME À ASSURER LA PRÉVENTION AU TRAVAIL CONTRE LE COVID

Pour aider les TPE/PME à financer des équipements de prévention contre le Covid, l'Assurance maladie vient de mettre en place une nouvelle subvention « Prévention COVID » pouvant aller jusqu'à 50 % des investissements réalisés. Lire la suite…


Rémunération des salariés

FORFAIT MOBILITÉS DURABLES : DES PRÉCISIONS SONT APPORTÉES PAR DÉCRET

La loi d'orientation des mobilités du 24 décembre 2019 a ouvert la possibilité aux employeurs de prendre en charge les frais personnels de déplacements domicile-travail de leurs salariés à vélo (électrique ou non), en covoiturage ou au moyen d'autres engins roulants. Lire la suite…

   

 

   

Zoom professions libérales

NOUVELLE AIDE POUR LES ACTEURS DE SANTE CONVENTIONNÉS DONT L'ACTIVITÉ EST PARTICULIÈREMENT AFFECTÉE PAR L'ÉPIDÉMIE DE COVID-19

Un nouveau dispositif d'aides vient d'être créé pour les professionnels de santé libéraux conventionnés et les structures de soins ambulatoires particulièrement touchés par les conséquences économiques, financières et sociales de l'épidémie de Covid-19. Lire la suite…


LES CAISSES DE RETRAITES DES PROFESSIONNELS LIBÉRAUX SE MOBILISENT

Les caisses de retraite des professionnels libéraux continuent à soutenir leurs assurés dans le cadre de l'épidémie de Covid-19. Nous faisons le point sur les différentes mesures prises et publiées sur les sites des différentes caisses. Lire la suite…

   
Infos juridiques
   

Aides aux entreprises

PRÊT GARANTI PAR L'ÉTAT : ÉLARGISSEMENT À DE NOUVEAUX BÉNÉFICIAIRES

Afin d'aider les entreprises à faire face à la crise du Coronavirus, le Gouvernement a mis en œuvre à compter du mois d'avril un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d'euros. Lire la suite…


FONDS DE SOLIDARITÉ : MAINTIEN EN MAI DE L'AIDE DE 1 500 € ET ÉLARGISSEMENT DES BÉNÉFICIAIRES

Un décret du 12 mai 2020 prolonge en mai 2020 le fonds de solidarité et aménage une nouvelle fois l'aide versée aux entreprises particulièrement touchées par l'épidémie. Rappelons que le premier volet de l'aide consiste dans le versement d'une indemnité couvrant la perte de chiffre d'affaires au titre du mois, dans la limite de 1 500 €. Lire la suite…


État d'urgence sanitaire

L'ÉTAT D'URGENCE SANITAIRE EST PROROGÉ JUSQU'AU 10 JUILLET 2020

L'état d'urgence sanitaire déclaré par l'article 4 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 est prorogé jusqu'au vendredi 10 juillet 2020 inclus. Lire la suite…


Santé et sécurité au travail

MESURES DE PROTECTION CONTRE LE COVID-19

   
   

Le Ministère du travail a mis en ligne sur son site internet des fiches conseils métiers afin d'aider les employeurs à prendre toutes les mesures de protection qui s'imposent et assurent la santé et la sécurité de leurs employés et de leurs clients. Elles serviront également aux travailleurs indépendants pour se protéger des risques de contamination au Covid-19Lire la suite…

©Freepik    
   

Centres de formalités des entreprises

MODALITÉS DE DÉCLARATION AU CFE PENDANT LA CRISE SANITAIRE

Depuis le début de la crise sanitaire, la plupart des centres de formalités des entreprises (CFE) ont fermé leur accueil au public et ne reçoivent plus de dossiers papiers. Lire la suite…

   
Infos métiers
   

Travailleurs indépendants

DONNÉES STATISTIQUES SUR L'EMPLOI ET LES REVENUS DES INDÉPENDANTS

   
   

L'INSEE a publié l'édition 2020 de l'étude sur l'emploi et les revenus des travailleurs indépendants. Cet ouvrage offre un ensemble d'analyses sur les travailleurs indépendants, population hétérogène qui recouvre à la fois les exploitants agricoles, les commerçants, les artisans et les professionnels libéraux. Lire la suite…

©Freepik    
   

Artisans réparateurs de vélos

LANCEMENT DE L'OPÉRATION « COUP DE POUCE VÉLO – RÉPARATION »

Dans le cadre du déconfinement, le Gouvernement souhaite encourager la pratique du vélo par les français comme alternative aux transports en commun et a ainsi lancé l'opération « Coup de pouce Vélo – Réparation » avec une aide de 50 euros par personne souhaitant faire réparer son vélo chez un réparateur de cycles, affilié dans le cadre de l'opération. Lire la suite…


Avocats

LIMITER LA PROPAGATION DU COVID-19 AU SEIN DES CABINETS

   
   

Si depuis le 11 mai, le déconfinement est autorisé, le Conseil national des Barreaux rappelle que le télétravail doit rester la priorité, une reprise partielle d'activité en « présentiel » sera néanmoins possible à partir de cette date lorsque le télétravail ne suffit pas à poursuivre l'activité. Lire la suite…

fiches CNB    
   

Coiffure-esthétique

DÉCONFINEMENT, QUELLES MESURES DE PRÉVENTION POUR LES MÉTIERS DE LA COIFFURE ET DE L'ESTHÉTIQUE ?

   
    ©katemangostar - fr.freepik

La Chambre régionale des métiers et de l'artisanat de Centre-Val de Loire a organisé un webinar au sujet des mesures de prévention à mettre en œuvre à l'heure du déconfinement. Lire la suite…

   
   

COIFFURE : GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE SÉCURITÉ SANITAIRE

Le Ministère du travail a mis en ligne sur son site internet un guide sanitaire adopté par les organisations patronales et syndicales de la branche (CNEC, UNEC, CFDT, CGT, FO, UNSA) à destination des métiers de la coiffure (exercice en salon ou à domicile). Sont abordés dans cette fiche la préparation, la réalisation et la vérification des prestations. Lire la suite…


Fleuristes

UN GUIDE DES BONNES PRATIQUES POUR LA REPRISE D'ACTIVITÉ

La Fédération Française des Artisans Fleuristes (F.F.A.F.) a élaboré à destination des professionnels, salariés et employeurs de la filière une première version du guide et recommandations de bonnes pratiques sanitaires dans le cadre de la crise sanitaire. Lire la suite…


Masseurs kinésithérapeutes

REPRISE PROGRESSIVE DES SOINS EN CABINET

L'Ordre des masseurs-kinésithérapeutes commente la reprise des soins en cabinet. Celle-ci doit être adaptée à la situation sanitaire du territoire et devra s'effectuer de manière progressive afin d'éviter de nouveaux foyers… Lire la suite…


DES VISIÈRES SONT DISTRIBUÉES PAR LES CONSEILS DÉPARTEMENTAUX

Le Conseil national a fait fabriquer en France 60 000 visières de qualité afin de mieux protéger les praticiens lors des soins qu'ils prodiguent à leurs patients. Lire la suite…


Métiers de bouche

GUIDE MÉTHODOLOGIQUE POUR LA RÉOUVERTURE DES MARCHÉS AU 11 MAI

   
   

La Fédération nationale des marchés de France, la fédération Saveurs Commerce, la Fédération des fromagers de France et l'Organisation des poissonniers écaillers de France ont rédigé un guide méthodologique à l'usage des maires et des commerçants… Lire la suite…

©Freepik    
   

SYNTEC

GUIDE DE RECOMMANDATIONS DE SÉCURITÉ SANITAIRE POUR LA CONTINUITÉ DES ACTIVITÉS

Le Ministère du travail a mis en ligne sur son site internet le guide de sécurité sanitaire pour la continuité des activités dans le contexte de pandémie de Covid-19 élaboré par la Fédération SYNTEC et validé par le Ministère, à jour au 24 avril. Lire la suite…


Transport

DÉMÉNAGEMENT : LEVÉE DE L'INTERDICTION DE CIRCULATION

Un arrêté du 2 mai 2020 lève, pour les véhicules effectuant des déménagements, les interdictions de circulation prévues par l'arrêté du 2 mars 2015 relatif à l'interdiction de circulation des véhicules de transport de marchandises à certaines périodes… Lire la suite…


Vétérinaires

PUBLICATION DU DÉCRET SUR L'EXPÉRIMENTATION DE LA TÉLÉMÉDECINE PAR LES VÉTÉRINAIRES

Un nouveau décret du 5 mai 2020 précise les conditions d'expérimentation pour 18 mois et à compter du 7 mai 2020 de la télémédecine vétérinaire pour réaliser des actes de téléconsultation, télésurveillance, télé expertise, télé assistance médicale et régulation médicale vétérinaire. Lire la suite…


Viticulture

SOUTIEN EXCEPTIONNEL À LA FILIÈRE VITICOLE

La crise sanitaire due au virus COVID-19 touche de plein fouet le secteur de la viticulture, qui est particulièrement dépendant de secteurs fermés administrativement depuis le 15 mars 2020 et des marchés à l'exportation. La filière avait déjà été fortement touchée par l'instauration des sanctions américaines sur les importations de vin en novembre 2019. Lire la suite…

   
Chiffres et délais
         
   

Indices et taux

PIB – 1ER TRIMESTRE 2020

Au 1er trimestre 2020, le produit intérieur brut (PIB) en volume baisse fortement : -5,8 %, soit la baisse la plus forte sur l'historique de la série trimestrielle, depuis 1949. En particulier, elle est plus forte que celles enregistrées lors du 1er trimestre 2009 (-1,6 %) ou au 2e trimestre 1968 (-5,3 %). L'évolution négative du PIB au 1er trimestre 2020 est principalement liée à l'arrêt des activités « non essentielles » dans le contexte de la mise en place du confinement à partir de la mi-mars.

Les dépenses de consommation des ménages chutent (-6,1 %) ainsi que la formation brute de capital fixe (FBCF), de manière encore plus prononcée (-11,8 %). Au total, la demande intérieure finale hors stocks diminue fortement : elle contribue pour -6,6 points à l'évolution du PIB.

Les exportations chutent également ce trimestre (-6,5 %), de même que les importations, mais de manière légèrement moins marquée (-5,9 %). Au total, le commerce extérieur contribue négativement à la croissance du PIB : -0,2 point, après -0,1 point au trimestre précédent. À l'inverse, les variations de stocks y contribuent positivement (+0,9 point).
Source : INSEE, Inf. rap. 30 avr. 2020


EMPLOI SALARIÉ PRIVÉ AU 1ER TRIMESTRE 2020

À la fin du 1er trimestre 2020, l'emploi salarié du secteur privé chute de 2,3 %, soit 453 800 destructions nettes d'emploi en un trimestre. Comparé au niveau de la fin du premier trimestre 2019, l'emploi se replie de 1,4 %, soit -274 900 emplois. Il retrouve son plus bas niveau depuis le 3e trimestre 2017.
Source : INSEE, Inf. rap. 7 mai 2020


DÉPENSES DE CONSOMMATION DES MÉNAGES EN BIENS – MARS 2020

En mars 2020, les dépenses de consommation des ménages en biens chutent de 17,9 % en volume. Il s'agit de la plus forte baisse jamais enregistrée sur un mois depuis le début de la série en 1980. La consommation de biens fabriqués chute lourdement (-42,3 % après -0,6 %) et les dépenses en énergie baissent fortement (-11,4 % après -0,9 %). Seule la consommation alimentaire augmente nettement (+7,8 % après -0,1 %). La chute de la consommation des ménages en mars 2020 est essentiellement liée à la mise en place des mesures de confinement à partir de la mi-mars.

Sur l'ensemble du 1er trimestre 2020, la consommation des ménages en biens baisse très nettement (-7,3 %).
Source : INSEE, Inf. rap. 30 avr. 2020


INDICE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE (IPI) – MARS 2020

En mars 2020, la production chute dans l'industrie manufacturière (-18,2 % après +0,9 %), comme dans l'ensemble de l'industrie (-16,2 % après +0,8 % en février).
Source : INSEE, Inf. rap. 7 mai 2020


ÉCHÉANCIER DU MOIS DE JUIN 2020
(professionnels employant moins de 10 salariés)

OBLIGATIONS FISCALES Lire la suite…

OBLIGATIONS SOCIALES Lire la suite…

 

Madame, Monsieur, 

 

Pour votre parfaite information, nous vous adressons ci-dessous en téléchargement, le communiqué de presse du Ministre de l'Action et des Comptes Publics, Monsieur Gérald Darmanin, portant sur l'adaptation du calendrier des principales échéances fiscales des professionnels du mois de mai.

 

Voici le tableau du report des échéances : 

 

 

 Retrouver ici le communiqué de presse complet : communiqué de presse 

 

Nous restons plus que jamais mobilisés à vos côtés.